Simulation rachat de crédit

Complétez ce formulaire qui vous prendra moins de 5 minutes pour recevoir des offres personnalisées de rachat de votre crédit.





Bannière 728x90




Voici 5 autres articles sur

Apprécier nos ressources au lieu de deux assemblées générales - Gien (45500)

 qui pourraient vous intéresser :


L'association Valorisons nos ressources (ex-Esperento) vient de changer de président et de statut. Il a deux magasins de solidarité et montre de belles recettes. La ressource est meilleure L'assemblée générale de Valorisons nos ressources samedi a été précédée par un extraordinaire AG, ouvert par André Mameli. Il s'est déroulé en présence des pères Gabriel, président, et Weber, fondateurs de la Fraternité giennoise, qui ont pleinement soutenu l'association. André Mameli a informé les participants de la démission que le président Jean-Philippe Vialle venait de lui donner. Il a été choisi pour prendre en charge la gestion du club. Un superviseur pourrait
être embauché Les statuts modifiés stipulent: "Nous valorisons nos ressources afin de poursuivre l'activité de recyclage des ressources d'Esperento, qui a débuté il y a exactement deux ans, et de promouvoir le recyclage." Toutes les activités visant à atteindre ces objectifs peuvent être réalisées par l'association (vente aux enchères, marché aux puces, marché aux puces ...). " Le club est dirigé par un conseil d'administration composé de douze membres au maximum. Il a été ratifié par Sylvie Vauvilliers, Philippe Ropers, Jean-Dominique Galtier d'Auriac et Jacques Retière. Une entreprise solidaire a été créée rue Deriat 19 et un autre magasin appelé La Vitrine, rue de l'Hôtel-de-ville, est très fréquenté, comme l'a déclaré la trésorière Lisette Mameli. L'association loue une salle de 380 mètres carrés à la Ruellée, sur la commune de Poilly-lez-Gien, à la frontière du RD940, où du mobilier et des objets peuvent être entreposés, une menuiserie et un atelier de recyclage, ainsi que pour tester les appareils électriques. Le bilan 2018 fait apparaître un excédent de 749 € et les remboursements de prêts ont été achevés. En ce qui concerne 2019, le début d’année est prometteur car, en avril, les recettes s’élevaient à 20 871 euros (+ 25% au-dessus du budget prévisionnel) pour des dépenses de 18 258 euros. Dans le budget prévu de 67 250 euros, est sur le point de demander une subvention Cap Asso pour permettre le recrutement d'un superviseur pour accueillir les personnes dans la réintégration. Par ailleurs, la Commission soulève la question de l’achat du local Poilly, dont le bail prend fin en septembre. Le loyer mensuel est de 1 650 euros; Les remboursements mensuels d’un prêt à l’achat seraient de l’ordre de 1 100 euros, à condition de trouver une banque qui octroie des prêts à un club pour un achat immobilier.
Noter cet article